Skip to end of metadata
Go to start of metadata

http://fr.slideshare.net/slidesharefing/projet-transitions2-fvrier-2016

http://www.transitions2.net/

 

Le numérique, un outil de la transition ?

La transition sait où elle va mais elle ne connaît pas le chemin. Le numérique transforme tout, avance constamment mais ne sait pas où il va et ne travaille pas ou peu pour le collectif.

→ Objectif : comment mettre le numérique au service de la transition écologique.

Mettre en lien une communauté de gens qui ne se parlent traditionnellement pas. Ex : les référents agendas 21 des communautés de communes avec les référents des fablabs.

Transition numérique : projet bionico au fablab de Rennes (prothèse pour son bras à bas coût) ; blablacar ; Qurrent (startup qui travaille sur l'internet de l'énergie).

 

7 leviers du numérique :

agile, optimal, soft, smart, distribué/capacitant/collaboratif, open, disruptif.

Peu d'innovation numérique dans les usages, plus une culture et un mode de penser.

Le numérique a fait plein de promesses, mais ne transforme par les systèmes (pouvoir, distribution de l'énergie, rôle de la télé etc.). Tout change, rien ne change.

Innovation verte / pensée écologique / innovation numérique

Avec le numérique, on pense n'agir pour le moment que sur le côté smart, mais le vrai levier serait à penser ce qu'il pourrait apporter sur la mutualisation, le changement des comportements, la durabilité des produits etc. Avec toujours le problème de l'effet rebond : quand on améliore son mode de vie d'un côté avec une voiture électrique par ex, on s'autorise à acheter en parallèle quelque chose de très polluant ou autre.

Avec toujours le problème opposé de l'impact écologique du numérique lui-même.

 

Dans la campagne transition au carré :

Il s'agit de faire vivre une communauté, lacer des défis, produire des documents de prospective, sur le thème du « small » pour 2016.

Une plateforme transition2.net existe pour y produire des réflexions, poster ses papiers etc.

6 défis sont lancés aujourd'hui (mais chacun peut lancer le sien) :

- Innovation facteur 4 : cartographier et faire grandir des projets qui intègrent toutes les dimensions, changent les systèmes, ne sont pas trop sensible à l'effet rebond.

- Open models for sustainability (without model) : les modèles économiques ouverts à vocation durable

- Agir local : agir sur les acteurs qui portent les agendas 21/ démarche participative pour travailler avec les innovateurs du territoire

- Respire ta ville : avec le réseau des villes santé OMS - venue de 15 villes qui travaillent sur les question d'air et de santé, avec des innovateurs en face, pour imaginer ensemble des scénarios d'expérimentation.

- Mobilités actives : mode de transport doux

- Ecologique par conception/ecology by design (Cigref) : agir sur l'impact écologique de l'informatique.

Acteurs de transition écologiques que la fing mobilise :

we share, IDDRI, poc21, coalition 21, place to B, Terra Eco, réseaux institutionnels – ADEME, INRIA.

 

- est-ce que certains acteurs protègent leurs idées / lien au modèle marchand ?

Les modalités d'innovation dans le numérique sont à cycle super court, sont super agiles, et nécessitent le partage de l'idée pour lui donner de suite du sens, et protège au contraire.

 

- nature de ce qu'on peut s'apporter mutuellement sur le programme

Le rôle des Petits Débrouillards est à construire. Il faudrait créer un vrai temps de travail en commun, pour mieux se connaître et définir des lignes de force.

Les cartographies de controverse les intéresse, à la croisée des champs numériques et transition. Le lien à la recherche est difficilement accessible pour eux, donc on pourrait y jouer un rôle aussi. On peut aussi être un acteur de médiation pour faire vivre un projet qui a émergé dans la tête d'un acteur.

 

- quelles propositions de mise en lien entre les acteurs, quels blocages identifiés

Des différences de vocabulaires, des différences de culture, une mauvaise image du numérique auprès des gens de l'écologie : les problèmes ne sont pas des questions d'outils, mais de changement de système, le numérique ne résoudra rien.